[L'HEBDO 08/04/23] ChatGPT risque-t-il d'être interdit en Europe ?
Monde Numérique08 avril 2023x
20
41:1037.69 MB

[L'HEBDO 08/04/23] ChatGPT risque-t-il d'être interdit en Europe ?

Cette semaine, on s'intéresse à ChatGPT qui ne respecterait pas la législation européenne, au code source de Twitter, à Orange qui débranche l'ADSL, à un vaste coup de filet dans le Darknet, à la grande pétition internationalle anti-IA, à l'explosion de l'intelligence artificielle dans les entreprises, à Cisco qui fait construire des bureaux "intelligents" et à EDF qui investit dans la "proptech".

L'ACTU DE LA SEMAINE

ChatGPT menacé d’interdiction ?

Accusé de ne pas respecter la règlementation européenne sur les données personnelles, le Chatbot d'Open AI a été bloqué temporairement en Italie. Les CNIL d’autres pays européens, dont la France, sont également saisies. Le nouvel outil dont tout le monde raffole pourrait-il être interdit d’accès ? (01:45)

Twitter dévoile son code source


Pour une fois, Elon Musk a tenu parole. Il a publié une partie du code source du programme de recommandation des tweets. Que nous apprend la mise à nue de cet algorithme sur les mécanismes de viralité des tweets ? De nombreux paramètres sont pris en compte, comme le nombre de likes, de retweets et de réponses mais aussi la notoriété de l'auteur et son nombre d'abonnés. (03:27)

Orange débranche l'ADSL

L’opérateur a commencé à démonter cette technologie ancienne d’accès à Internet via les fils de cuivre. Problème : il y a encore des clients et il n’est pas toujours facile de les identifier. L’objectif est de migrer vers la fibre d’ici à 2030. (06:03)

Coup de filet dans le Darknet

150 personnes arrêtées pour trafic de drogue, d'armes et de données personnelles. Faites-vous partie des victimes ? Vous pouvez vérifier sur le site de la police néerlandaise. (08:33)

L'INNOVATION DE LA SEMAINE

Une IA qui reconnaît les objets en un temps record

Le groupe Meta a mis au point une IA, baptisée SAM, qui est capable d’identifier un objet dans une photo ou une vidéo sans l'avoir jamais vu auparavant. La firme de Mark Zuckerberg confirme sa volonté de miser également sur l’intelligence artificielle. (12:23)

LES INTERVIEWS DE LA SEMAINE

IA : faut-il faire une pause ?

🎙 Jean-Gabriel Ganascia, professeur d'informatique à Sorbonne Université et philosophe
🎙 Laurent Ach, expert de l'IA et CTO de Qwant

La pétition, signée notamment par Elon Musk, qui réclame un moratoire pour l’IA, n’est pas du goût de tout le monde. Certains spécialistes estiment qu’il s’agit d’un texte trompeur qui sème la confusion et occulte les véritables dangers de l'intelligence artificielle. Invités de l’émission « IA : faut-il faire une pause ? », sur Radio Monde Numérique et Twitter Spaces le 6 avril dernier,, Jean-Gabriel Ganascia et Laurent Ach débattent du sujet. Selon eux, ce texte masque une idéologie inquiétante qui revient à considérer l’humain comme une machine comparable à l’ordinateur. (15:08)  

IA : explosion dans les entreprises

🎙 Denis Jacquet, entrepreneur fondateur de Top Cream

Les entreprises, notamment américaines, s'emparent massivement des outils d'intelligence artificielle. Cela bouscule le monde du travail. Certains métiers vont-ils perdre de leur valeur. Une transformation en profondeur, selon Denis Jacquet, observateur de l’écosystème entrepreneurial en France et à l’étranger. (21:09)

Des bureaux pilotés par un « cerveau » numérique

🎙 Laurent Degré, DG de Cisco France

La société Cisco, acteur historique d’Internet, spécialiste des technologies numériques au service du travail, s’apprête à investir de nouveaux locaux à Paris qui seront pilotés par un réseau « backbone » et de nombreux capteurs. Objectif : rendre les locaux plus adaptés au travail d’aujourd’hui, plus intelligents et moins consommateurs en énergie. (29:15)

EDF investit dans la "proptech"

🎙 Julien Villeret, directeur de l'Innovation d'EDF

[PARTENARIAT] EDF a investi dans deux startup qui mettent le numérique au service de l’immobilier pour simplifier les démarches et réduire l’impact carbone. La première, Algar, simplifie les procédures administratives pour la construction et la rénovation immobilière. La seconde, Masteos, dématérialise et fluidifie l’investissement locatif. (33:53)

informatique,innovation,technologies,numérique,