[L'HEBDO] Ce qu'il faut retenir du psychodrame OpenAI
Monde Numérique25 novembre 2023x
95
53:5349.35 MB

[L'HEBDO] Ce qu'il faut retenir du psychodrame OpenAI

Cette semaine, on parle d'intelligence artificielle avec "l'affaire OpenAI" et on s'intéresse aux fondements de l'IA en partenariat avec Google. On évoque aussi l'histoire du numérique en France, à l'époque de la transition entre le Minitel et Internet.

L'ACTU

Retour au calme chez OpenAI

La semaine dernière a été marquée par les événements tumultueux au sein de la société OpenAI. Débarqué de l’entreprise le 17 novembre, le CEO Sam Altman a finalement fait son retour cinq jour plus tard après une série de rebondissement. Ce retour s'est accompagné de la réorganisation du conseil d'administration, avec le départ de ceux qui l’avaient mis dehors et l’arrivée de nouveaux membres tels que Brett Taylor (co-créateur de Google Maps), Lawrence Summers (ex-président du Conseil économique national des États-Unis) et Adam D'Angelo (cofondateur de Quora). L’affaire aurait été déclenchée par des inquiétudes autour de Q-Star, un modèle de langage avancé, pouvant représenter une "menace pour l'humanité". Le conflit aura surtout révélé l’opposition entre une approche purement scientifique de l’IA et une vision commerciale du développement d’OpenAI, incarnée par Sam Altman. Une enquête a été ouverte pour éclaircir les circonstances du licenciement d'Altman, soulignant l'importance de la gouvernance dans le secteur technologique. (04:11)

A écouter dans L’Hebdo :
🎙 Le résumé de l’affaire avec Lisa Debernard
🎙 Le “Debrief Transatlantique” avec Bruno Guglielminetti


“Claude”, le concurrent de ChatGPT

Pendant qu’OpenAI est dans la tourmente, la startup concurrente Anthropic tisse sa toile. Encore peu connue en Europe mais soutenue par des géants comme Amazon et Google, Anthorpic vient de lancer Claude 2.1, la nouvelle version de son IA générative, concurrente de ChatGPT. Première innovation majeure : sa capacité à traiter jusqu'à 150 000 mots, soit environ 500 pages de requêtes, surpassant ainsi ChatGPT et sa limite de 128 000 signes. Claude est également sensé faire moins d’erreurs, grâce à une meilleure compréhension des données, et offrir des réponses plus personnalisées via un système de requêtes amélioré. (08:15)


L’Assemblée Nationale française under cyberattack

L'Assemblée Nationale française a subi une nouvelle cyberattaque, la deuxième en moins d'un an, orchestrée par le groupe Chrome Security. Ce cybergang, connu pour ses attaques antérieures contre d'autres institutions, affirme cibler la France en réaction à sa politique étrangère, notamment envers le conflit Israël-Palestine. L'information a été révélée par le hacker éthique Clément Domingo (alias SaxX), qui l'a diffusée sur une plateforme sociale. Les pirates auraient accédé à des informations sensibles, dont des données personnelles de députés et visiteurs de l'Assemblée. Plusieurs bases de données ont été compromises lors de cette intrusion. (10:27)


Le casque Vision Pro d’Apple retardé

Le casque de réalité mixte “Vision Pro” d'Apple pourrait faire face à un retard de lancement. Initialement prévu pour début 2024, le casque serait désormais attendu en mars 2024 aux États-Unis, au prix de 3 499 dollars. Ce retard serait dû aux préparatifs de commercialisation, notamment la mise en place d'espaces dédiés dans les Apple Store pour des essais personnalisés. (12:09)


Une coque de smartphone anti-agression

L'innovation de la semaine nous vient de Safee, une startup du sud de la France, qui a créé une coque pour smartphone anti-agression. Ce produit, qui a remporté un prix au CES de Las Vegas dans la catégorie Human Security, se décline en deux versions : une coque pour les derniers modèles d'iPhone et un boîtier adaptable sur tout smartphone. L’idée ? En cas d'agression, l'utilisateur/trice peut activer une sirène de 130 décibels en appuyant trois fois sur le bouton. L'appareil lance alors une application pour filmer et enregistrer l'incident, tout en envoyant un SMS d'urgence avec localisation aux contacts pré-enregistrés. (15:40)

Plus d’info : www.safee.fr


INTERVIEWS

L’AI, qu’est-ce que c’est ?

Joëlle Barral, directrice de la recherche scientifique de Google DeepMindJoëlle Barral, directrice de la recherche scientifique de Google DeepMind

[PARTENARIAT] Nouvelle série sur Monde Numérique, en partenariat avec Google. Dans cette première interview, Joëlle Barral, directrice de la recherche fondamentale chez Google DeepMind, décrypte les mystères de l'IA. Ce premier entretien, axé sur la pédagogie, aborde les fondements de l'IA et ses avancées récentes, notamment l'IA générative. (31:11)


En 1997, l’entrée de la France dans la société de l’information

Jean-Noël Tronc, directeur du CNED
Jean-Noël Tronc, directeur du CNED

Il y a 26 ans, Lionel Jospin, alors Premier ministre, prononçait le “discours d’Hourtin”, une allocution fondatrice qui marquait l’entrée de la France dans la “Société de l’Information”. J’ai rencontré Jean-Noël Tronc, auteur de ce discours (il était alors conseiller du Premier Ministre pour la société de l’information). Avec lui, on revient sur cette période historique qui a marqué l’abandon douloureux du Minitel au profit d’Internet. (42:00)

IA,google,technology,informatique,digital,innovation,enseignement,technologies,cned,Actualité,numérique,Tech news,high tech,actu tech,DeepMind,Actualités Tech,tech new,actu high-tech,