[Interview] Joëlle Barral (Google Deepmind) : "L'IA est un formidable allié pour la science"
Monde Numérique01 février 2024x
142
16:4115.29 MB

[Interview] Joëlle Barral (Google Deepmind) : "L'IA est un formidable allié pour la science"

[EN PARTENARIAT AVEC GOOGLE]

Joëlle Barral, Directrice de la Recherche fondamentale de Google DeepMind, décrypte les apports de l'intelligence artificielle dans la recherche scientifique, notamment en matière de de santé.

INTERVIEW

Joëlle Barral, Directrice de la Recherche fondamentale de Google DeepMindJoëlle Barral, Directrice de la Recherche fondamentale de Google DeepMind

L'IA générative et les grands modèles de langue peuvent être des atouts pour les scientifiques, car ils permettent une compréhension approfondie des sujets de recherche. Des modèles tels que AlphaFold ont permis de mieux comprendre la structure et la fonction des protéines, ouvrant ainsi la voie à la découverte de médicaments et à la lutte contre la résistance aux antibiotiques.

Cependant, Joëlle Barral rappelle que l'IA n'est pas encore généralisée dans tous les domaines, en particulier en radiologie où la présence d'un radiologue demeure indispensable pour prendre des décisions importantes. Si l'IA peut aider à l'interprétation des images, elle ne peut pas remplacer l'expertise humaine. Pour autant, l'IA apporte des avantages en permettant une reconnaissance d'images plus précise et en assistant les scientifiques dans leurs activités de recherche.

Une IA pas infaillible

Les grands modèles de langage peuvent parfois commettre des erreurs, mais des recherches sont en cours pour les rendre plus fiables. En outre, l'IA ne peut pas prendre en compte la nuance et les différents points de vue, ce qui est un élément crucial dans le domaine scientifique. Il est donc important de travailler en collaboration avec tous les acteurs de l'écosystème pour développer des solutions adaptées et exploiter pleinement le potentiel de l'IA dans la recherche scientifique.

L'IA en santé

Dans le domaine médical, l'intégration de l'IA ne remplacera pas les médecins, mais il est nécessaire de trouver des moyens de collaboration entre les deux. Des études sont en cours pour déterminer dans quels cas l'IA est plus pertinente que le médecin, et il est essentiel de continuer les recherches pour répondre à cette question. L'élément humain reste crucial dans le domaine médical, mais l'IA peut être utilisée pour améliorer la personnalisation des parcours de soins. Par exemple, l'utilisation de chatbots d'IA peut aider les patients à décrire leurs symptômes, mais cela ne remplacera jamais complètement l'expertise médicale, selon Joëlle Barral. L'IA peut être un outil précieux pour compléter les connaissances et les compétences des professionnels de la santé.

Plus d'infos : Med Palm

IA,google,technology,informatique,digital,science,innovation,recherche,technologies,médecine,santé,Actualité,numérique,Tech news,high tech,actu tech,Actualités Tech,tech new,actu high-tech,google deep mind,comprendre,partenariat,