[Edito] L'insoutenable légèreté d'OpenAI
Monde Numérique23 novembre 2023x
94
04:063.76 MB

[Edito] L'insoutenable légèreté d'OpenAI

La startup OpenAI a vécu une semaine incroyablement mouvementée qui révèle des désaccords internes et des tensions au sein de l'entreprise. Ces événements ont terni l'image d'OpenAI, censée être à la pointe de l'intelligence artificielle.

Tout commence le 17 novembre avec le départ du CEO, Sam Altman, brutalement congédié par le conseil d'administration. La nouvelle déclenche une onde de choc sans précédent dans le monde de la tech. 

Deux jours plus tard, Altman réapparait au siège de la société. Puis, des rumeurs évoquent son recrutement par Microsoft, principal actionnaire d'OpenAI. Un mouvement de soutien se forme au sein de l'entreprise pour réclamer son retour et la démission du conseil d'administration. Finalement, coup de théâtre après cinq jours de rebondissements, Altman reprend son poste de CEO et plusieurs membres du conseil d'administration sont remplacés.

Ces événements ont révélé l'existence d'un profond désaccord au sein de l'entreprise, entre, d'une part, Altman qui a orienté OpenAI vers une activité commerciale avec des produits d'intelligence artificielle comme ChatGPT; et, d'autre part, un camp de puristes défendant les valeurs originales de l’organisation, jadis une fondation à but non lucratif. 

Le rôle du PDG de Microsoft, Satya Nadella, dans cette affaire reste flou. Il semble qu'il ait réussi à sauver l'entreprise et la tête du jeune CEO, en même temps que l'énorme business des deux firmes autour de ChatGPT.

En tout cas, ces troubles ont mis en évidence d'incroyables tensions et ont considérablement terni l'image de l'entreprise censée incarner la révolution de l'intelligence artificielle. Une insoutenable légèreté qui ne semble pas vraiment à la hauteur des enjeux. 

IA,technology,informatique,digital,innovation,technologies,Actualité,numérique,Tech news,high tech,actu tech,openai,Actualités Tech,Sam Altman,tech new,actu high-tech,