Intelligence artificielle : les inquiétudes du parrain de l'IA (Edito)
03 mai 202300:06:16

Intelligence artificielle : les inquiétudes du parrain de l'IA (Edito)

Geoffrey Hinton, pionnier de l'intelligence artificielle et lauréat du prix Turing, a démissionné de Google en raison de ses inquiétudes concernant les menaces potentielles de l'IA. Une décision qui relance les interrogations mais qui ne fait pas l'unanimité. 
Comment poursuivre le développement de l'intelligence artificielle sans aller vers l'apocalypse que nous prédisent certains ? Après la pétition réclamant un moratoire sur l'intelligence artificielle, l'IA continue de susciter des inquiétudes. Pour Geoffrey Hinton, éminent chercheur canado-britannique, les futures versions de cette technologie pourraient représenter "un risque pour l'Humanité", au point qu'il regrette d'y avoir consacré sa vie. Hinton met en garde contre les mauvaises utilisations de l'IA et les risques d'une intelligence artificielle générale (IAG). Pourtant, face aux risques de l'IA, les experts sont divisés. Si Geoffrey Hinton ou Joshua Bengio tirent la sonnette d'alarme, d'autres, comme le Français Yann Le Cun, laissent entendre que l'on s'affole pour rien et que l'IA va nous apporter bonheur et prospérité. Tout cas, tous appellent à une régulation des applications d'IA. Comment concilier les bienfaits de l'IA et la maîtrise de ses dangers ?
IA, informatique, innovation, intelligence artificielle, numérique, technologies,